Assurance animaux

Assurance pour animaux : les soins pris en charge

prise en charge par l'assurance pour animaux

Quand on parle de frais vétérinaires, il faut distinguer deux grandes catégories : les frais de prévention et les soins pour maladies et accidents.

Les frais de prévention

Et oui, les assurances animalières remboursent également les frais de prévention via une option au contrant : le forfait prévention. Ce dernier permet de pouvoir prétendre au remboursement des frais de vaccination, de l’achat des vermifuges, des colliers anti-puces, anti-tiques mais aussi de l’opération de castration chez un mâle et de stérilisation chez une femelle.

Les frais quand votre chien est malade ou quand il est blessé

C’est là que l’assurance pour animaux prend tout son intérêt puisque comme vous l’avez constaté lorsque vous emmenez votre animal de compagnie se faire soigner chez un vétérinaire, les soins coûtent très chers.

Avec une bonne mutuelle animaux, vous serez indemnisé pour les soins suivants :

  • Les consultations chez le vétérinaire,
  • Les examens complémentaires type analyse sanguine, radio…
  • Les médicaments que votre vétérinaire aura prescrits à votre chat ou votre chien.
  • Les frais d’hospitalisation.
  • Les interventions chirurgicales.
  • Les frais de garde.
  • Les frais de décès si vous décidez de faire incinérer votre chien.

Si votre chien, votre chat ou encore votre furet est de nature fragile, votre assurance santé animalière sera très vite rentabilisée. Le coût moyen d’une assurance pour animaux de compagnie est estimé à 25€ par mois alors que le coût annuel pour la santé d’un animal de compagnie est compris entre 450€ et 550€.

Quand on souhaite assurer son animal de compagnie, l’idéal est de le faire quand il n’est âgé que de quelques mois comme cela vous êtes certain d’être accepté par tous les assureurs car il est beaucoup plus difficile d’assurer un animal qui est âgé ou qui a de gros problèmes de santé. Vous pouvez être certain que les assureurs vous feront payer une surtaxe dans ces deux cas précis.

Pour qu’un animal de compagnie soit couvert par une assurance, il est impératif qu’il soit identifié à l’aide d’un tatouage ou d’un transpondeur électronique. Il faut également qu’il soit à jour de vaccination.

Dernier point important pour protéger la santé de son animal : faites bien attention aux exclusions au contrat. Par exemple si votre chat est épileptique, sachez qu’il aura un traitement médicamenteux à vie et que ce dernier ne vous sera pas remboursé par votre assureur.

Laissez un commentaire