Assurance chat

Les maladies généralement exclues par les assurances pour chats

maladies exclues par les assurances chats

Parce que la prise en charge des soins de santé de votre chat est essentielle si vous souhaitez offrir les meilleures conditions de vie à votre animal de compagnie tout en faisant face sans difficulté aux honoraires de son vétérinaire, souscrire à une assurance santé pour le protéger en cas de maladie est un choix judicieux.

Cependant, avant de choisir une formule parmi les nombreuses offres proposées par les compagnies d’assurances, il est important de savoir que toutes les maladies pouvant affecter votre chat ne sont pas prises en charge par les garanties. Aussi, avant de signer un contrat, il s’agit de prendre connaissance des soins exclus par l’offre choisie.

Les assurances santé pour chat ne couvrent effectivement pas les maladies héréditaires, congénitales ou génétiques tout comme les pathologies contractées et déclarées avant la souscription.

Attention : les pathologies congénitales, héréditaires et contagieuses ne sont pas prises en charge par les assurances chats

L’assurance maladie pour chat ne couvre pas certains vices rédhibitoires tels que les troubles congénitaux, héréditaires ou génétiques. Les sociétés excluront donc d’office de leur protection les chats affectés par une anomalie de la dentition, une affection congénitale du palais, par le distichiasis ou l’entropion tout comme par une pathologie infectieuse contagieuse.

N’espérez donc pas être remboursé de vos frais de vétérinaire si votre chat souffre de la maladie de Carré, de la leucopénie féline, du leucémogène félin (FeLV) du virus de l’immunodépression féline (FIV) ou de la péritonite infectieuse féline.

D’où la nécessité d’être vigilant et de se renseigner précédemment sur la liste exacte des maladies dont les soins ne sont pas pris en charge avant de choisir une formule de garantie.

Votre animal est trop âgé ou déjà malade ? Ses soins ne seront pas remboursés par l’assurance santé pour chat

Il faut savoir que lorsqu’on souscrit à un contrat santé pour son animal, ses soins ne sont pas instantanément couverts pour autant car ils sont soumis au délai de carence appliqué par les assurances animales mais également par tous les organismes dédiés aux humains.

En effet, selon les compagnies d’assurance, il faudra respecter un temps d’attente compris entre un et quatre mois approximativement pour bénéficier des remboursements des frais de santé engagés pour faire soigner votre chat.

Si votre chat est âgé de plus de huit ans ou s’il est déjà malade au moment de l’assurer, les soins nécessaires à son état ne seront pas pris en charge, d’où l’importance de ne pas attendre cette échéance avant de protéger votre chat et de lui offrir une garantie dès son plus jeune âge afin qu’il bénéficie d’un suivi vétérinaire apte à prévenir ainsi l’arrivée de maladies.

Afin d’éviter les mauvaises surprises qui peuvent vous coûter très cher ou être dommageables quand à la prise en charge des soins adéquats prodigués à votre chat, il convient d’être très vigilant quand à la formule de garantie choisie pour protéger son animal.

Se renseigner auprès des assureurs, lire attentivement les contrats proposés et surtout ne pas attendre qu’il soit trop tard pour protéger votre chat sont les démarches essentielles qui vous incombent afin d’offrir à votre compagnon les meilleures chances de bénéficier de soins de qualité.

Laissez un commentaire